GÎTE D' ACCUEIL AU PAYS RHENAN Sàrl

 

LES CICRUITS

 

 



75, rue du Rhin F- 67470 MUNCHHAUSEN -Tél / Fax: 03 88 86 11 99  

http://www.giterhenan.com e-mail: Francis.Baumann@wanadoo.fr

VENEZ DECOUVRIR LES CIRCUITS CYCLOTOURISTIQUES DE LA VALLEE DE LA LAUTER EN ALSACE

Circuits de la vallée de la Lauter

DESCRIPTION DU PARCOURS

Longueur totale:    environ 48 km. - Petite dénivelée entre Schweighofen ( 158m ) et Schweigen ( 210m )

Depuis le centre de Lauterbourg, prendre la direction Neulauterbourg; après avoir passé l' ancienne douane, prendre à gauche, suivre la route de Scheibenhardt. A la sortie du village, prendre la piste cyclable pour arriver à Scheibenhardt ( 4 km.). A la fin de la route principale, prendre la Maxstrasse. Sur l' étroite L545, dépasser la Maison Forestière Salmbacher Passage et se diriger vers la Bienwaldmühle ( 10 km ). Continuer sur la L545 - après 1,8 km- au niveau d' un léger virage à droite, prendre à gauche un large chemin forestier et suivre le balissage comportant un rectangle blanc avec un point noir.

A la fin de la forêt, traverser la voie ferrée et prendre la direction de Schweighofen ( 18 km ). Au bout de la " Speckstrasse ", prendre à gauche dans la  " Hauptstrasse " . Après la dernière maison, prendre le chemin d' exploitation à droite et à la première intersection, à gauche. Suivre le chemin bétonné jusqu' à Schweigen ( 22 km ) en prenant à gauche à la bifurcation.

De la " Porte de la Route du Vin " à Schweigen, prendre la route qui passe par l' ancienne douane en direction de Wissembourg ( 24 km ). Au feu, prendre à gauche dans la rue des Quatres Vents et après le parking d' entreprise vous tournez à droite. Suivre la piste cyclable qui longe le Markbach, en direction de Altenstadt. Au bout de l' avenue du Général de Gaulle, au niveau de la place de la Liberté, prendre à gauche et 20 mètres plus loin à droite, dans la rue du Sable. ( autre possibilité: à la place de la liberté, prendre à droite jusqu' au feu, puis à gauche jusqu' à l'entreprise Wimetal. )

A l'aérodrome, prendre à droite, traverser la voie ferrée et arrivé au terrain de sport, prendre sur la droite un chemin qui passe la lauter. Une plaque commémorative, fixée à un arbre, indique qu' ici s' élevait jusqu' en 1939 le moulin Saint Rémy ( Trimmichmühle ). A la hauteur de l' entreprise Wimetal, traverser la RD 3 ( attention route très circulée ! ) passer l' hippodrome et tourner vers la gauche à la fin de la forêt. Suivre la piste cyclable construite sur le tracé de l' ancienne voie ferrée qui reliait Wissembourg à Lauterbourg.

Longer le village - rue de Schleithal ( 36 km ) avec ses nombreuses maisons à colombage. A la fin de la rue des Prés, prendre à gauche, puis, puis après environ 100 mètres à droite vers Salmbach ( 39 km ). Continuer vers Niderlauterbach, prendre la rue de la gare. Après avoir passé les puits de pétrole, continuer vers Scheibenhard ( 43 km ).

Entrer dans ce village, par la rue de la 6 ème Compagnie, franchir le pont de la Lauter et reprendre la piste immediatement après la première maison à droite.

A la fin du village, rejoindre la piste cyclable, sur le côté gauche de la route, vers Neulaterbourg. A la fin de la " Scheibenhardter Strasse ", à l' ancienne douane, prendre à droite et retour vers Lauterbourg ( 48 km ).

1 ère alternative ( 2,6 km de long ): A Schleithal, prendre à gauche à la fin de la rue des Prés, traverser le quartier " Untere Ringgase " et suivre les panneaux " Lauter Bienwaldmüle ". En foret, prendre à droite une parallèle à la D 3, puis traverser la D 3 ( Attention ! ) et continuer jusqu' à la Bienwaldmühle.

2 ème alternative ( 2,3 km de long ): Tourner à gauche à Salmbach, traverser la rue du Stade, puis dans la forêt la D 3( Attention ! ), tourner  à droite et continuer par-dessus la Lauter jusqu'à la Maison Forestière Salmbacher Passage.

3 ème alternative ( 2 km de long ): Au début du village de Niderlauterbach, prendre à gauche la rue de la forêt, traverser la D 3 ( Attention ! ) et la Lauter. 

Remarque: Mise à part la dénivelée entre Schweighoffen et Schweigen, le trajet s' effectue sur terrain plat. Des liaisons traversales offrent de nombreuses alternatives.

 

LE CIRCUIT DE LA LAUTER ( 48 km )

Circuit de la Lauter ( 48 km )

LAUTERBOURG:  situé sur un promontoire à la pointe extrême Est de la France, entre la Lauter et la Basse Plaine du Rhin, était autrefois un établissement romain appelé " Tribuni ". Aux 13ème et 14ème siècles, la ville a été entourée d' une enceinte flanquée de quatorze tours dont il ne reste que la  " Tour des Bouchers ". Sous l' époque Vauban, elle a été transformée en place forte à l' extrémité Est des " lignes de la Lauter " ( 1706 ). Voir: Porte de Landau, Batterie Haute, Temple protestant, ancienne poudrière. La ville, enjeu et lieu de passage des armées, a été détruite en 1256, 1678 et 1940. Jusqu' à la Révolution de 1789, Lauterbourg a été le centre d' un baillage de l' évêché de Spire.           De cette époque, subsistent des bâtiments intéressants: l' église catholique dominant la ville et les alentours; choeur gothique en 1467; base de la tour 13e /14e siècle; nef de 1716; l' ancienne résidence épiscopale de 1592 restaurée en 1716; les anciennes résidences des baillis de 1717 ( à colombages ) et de 1765; l' hôtel de ville 1731. Aujourd'hui, Lauterbourg ( 2 450 habitants ) avec ses pavés, ses couleurs fleurissement, est une cité très attrayante.  

NEULAUTERBOURG: Hammeau détaché de Lauterbourg après 1815 et incorporé à la commune de Berg, également devenue allemande.

SCHEIBENHARD(T): est la plus ancienne possession rive droite de la Lauter de l' évêque de Spire     ( début 11ème siècle ). Le chevalier Meingott de " Schibenhard " est cité en 1206. Après la défaite de Waterloo, en 1815, la frontière française a été ramenée de Landau sur la lauter coupant le village en deux. La moitier - rive gauche - attribuée à la Bavière ( actuellement Rhénanie - Palatinat ), l' autre - rive droite _ restant française. Scheibenhard(t) est devenu un symbole de l' Union Européenne.        Une grande partie de la Vallée de la Lauter, entre Altenstadt et Scheibenhardt, est classée en réserve naturelle. En effet, malgré les modifications apportés à ce site, lors de la construction des fortifications de la ligne de la Lauter ( 18e siècle ), ce cours d' eau présente encore un écoulement naturel avec de nombreux méandres. De nombreuses espèces animales et végétales trouvent refuge dans cette zone humide typique. Avec un peu de chance, on peut y obsever des martins - pêcheurs, pies grièches, rapaces nocturnes, grenouilles et de nombreuses espèces de libellules.

Le Moulin du Bienwald: ( Bienwaldmühle  ou Beewaldmühl ), situé sur le ban de Scheibenhardt, toujours en activité; cité en 1152, était à l' origine un bien de l' abbaye de Wissembourg. Ancien poste fortifié des " lignes de la Lauter " érigées en 1706.

SCHWEIGHOFFEN: Petite commune frontalière avec de belles maisons à colombages - Terrain      d' aviation ( vol à voile et parachutes ). Malgré d' importantes destructions durant la dernière guerre mondiale, il subsiste de nombreuses maisons à colombages. Cité pour la première fois en 1311, le village appartenait à l' abbaye de Walbourg, puis à Wissembourg.

WISSEMBOURG: L' origine de Wissembourg remonte à la fondation de l' abbaye au 7ème siècle. Ses terres, constituées principalement de donations, s' étendaient de la Mer du Nord aux Alpes et empiétaient largement sur le territoire français actuel. En 780, Le roi Pépin lui concéda l' immunité, ce qui dispensa les bénédictins de payer des impôts en espèces ou en nature. C' est en 1178 que fut évoqué pour la première fois le nom du village qui s' était établi autour de l' abbaye. Wissembourg s' agrandit, on construit des tours et des fortifications. En 1254, la ville devint membre de la Confédération des Villes Rhénanes. En 1354, elle se rallia à la Décapole St. Pierre et St. Paul fut construite pendant la 2ème moitié du 13ème siècle. La partie la plus ancienne de l' église protestante St. Jean remonte également au 13ème siècle. L' imposante Mairie a été construite en 1741 - 1752. La vieille ville est composée de nombreux bâtiments anciens remarquables ( Maison du Sel, Résidence Stanislas...).

ALTENSTADT: village construit sur l' emplacement de la colonie romaine Concordia. L' église romaine du 11 - 13ème siècle construit le joyau de cette commune.

SCHLEITHAL: avec ses imposantes et belles  maisons à colombages, est considérée comme le village le plus long d' Alsace. Le Choeur et la Tour de l' Eglise datent de 1436. Le reste du bâtiment en style gothique a été construit en 1867 - 1875.

SALMBACH: village charmant, possédant également un grand nombre de maisons à colombages et une église à tour carrée ( 12ème siècle ).

NIDERLAUTERBACH: village tout en longueur. De pittoresques maisons à colombages bordent la route principale. L' église baroque fut construite en 1773. Sa tour est date du 13ème siècle.

 

 

CIRCUIT DU BIENWALD ( 35 km )

Circuit du Bienwald ( 35 km )BERG: Début du parcours cyclable " Rheinaue " liaison possible vers Neuburg ( bac). 

 HAGENBACH: Mini-golf et abris.

WÖRTH: Piscine et parc nautique - galerie d' art à     l' ancien Hôtel de ville - abris - paysage rhénan typique.

KANDEL: Baignade - Musée du Bienwald - Cours de tennis et squash - Maisons à colombages autour de la tour St. Georg - Maison des Amis de la Nature - Abris..

BÜCHELBERG: Hammeau au coeur du Bienwald.

LAUTERBOURG:  situé sur un promontoire à la pointe extrême Est de la France, entre la Lauter et la Basse Plaine du Rhin, était autrefois un établissement romain appelé " Tribuni ". Aux 13ème et 14ème siècles, la ville a été entourée d' une enceinte flanquée de quatorze tours dont il ne reste que la  " Tour des Bouchers ". Sous l' époque Vauban, elle a été transformée en place forte à l' extrémité Est des " lignes de la Lauter " ( 1706 ). Voir: Porte de Landau, Batterie Haute, Temple protestant, ancienne poudrière. La ville, enjeu et lieu de passage des armées, a été détruite en 1256, 1678 et 1940. Jusqu' à la Révolution de 1789, Lauterbourg a été le centre d' un baillage de l' évêché de Spire.           De cette époque, subsistent des bâtiments intéressants: l' église catholique dominant la ville et les alentours; choeur gothique en 1467; base de la tour 13e /14e siècle; nef de 1716; l' ancienne résidence épiscopale de 1592 restaurée en 1716; les anciennes résidences des baillis de 1717 ( à colombages ) et de 1765; l' hôtel de ville 1731. Aujourd'hui, Lauterbourg ( 2 450 habitants ) avec ses pavés, ses couleurs fleurissement, est une cité très attrayante.  

SCHEIBENHARD(T): est la plus ancienne possession rive droite de la Lauter de l' évêque de Spire     ( début 11ème siècle ). Le chevalier Meingott de " Schibenhard " est cité en 1206. Après la défaite de Waterloo, en 1815, la frontière française a été ramenée de Landau sur la lauter coupant le village en deux. La moitier - rive gauche - attribuée à la Bavière ( actuellement Rhénanie - Palatinat ), l' autre - rive droite _ restant française. Scheibenhard(t) est devenu un symbole de l' Union Européenne.        Une grande partie de la Vallée de la Lauter, entre Altenstadt et Scheibenhardt, est classée en réserve naturelle. En effet, malgré les modifications apportés à ce site, lors de la construction des fortifications de la ligne de la Lauter ( 18e siècle ), ce cours d' eau présente encore un écoulement naturel avec de nombreux méandres. De nombreuses espèces animales et végétales trouvent refuge dans cette zone humide typique. Avec un peu de chance, on peut y obsever des martins - pêcheurs, pies grièches, rapaces nocturnes, grenouilles et de nombreuses espèces de libellules.

 

 

CIRCUIT DU RHIN ( 20 km )

Circuit du Rhin ( 20 km )

LAUTERBOURG:  situé sur un promontoire à la pointe extrême Est de la France, entre la Lauter et la Basse Plaine du Rhin, était autrefois un établissement romain appelé " Tribuni ". Aux 13ème et 14ème siècles, la ville a été entourée d' une enceinte flanquée de quatorze tours dont il ne reste que la  " Tour des Bouchers ". Sous l' époque Vauban, elle a été transformée en place forte à l' extrémité Est des " lignes de la Lauter " ( 1706 ). Voir: Porte de Landau, Batterie Haute, Temple protestant, ancienne poudrière. La ville, enjeu et lieu de passage des armées, a été détruite en 1256, 1678 et 1940. Jusqu' à la Révolution de 1789, Lauterbourg a été le centre d' un baillage de l' évêché de Spire.           De cette époque, subsistent des bâtiments intéressants: l' église catholique dominant la ville et les alentours; choeur gothique en 1467; base de la tour 13e /14e siècle; nef de 1716; l' ancienne résidence épiscopale de 1592 restaurée en 1716; les anciennes résidences des baillis de 1717 ( à colombages ) et de 1765; l' hôtel de ville 1731. Aujourd'hui, Lauterbourg ( 2 450 habitants ) avec ses pavés, ses couleurs fleurissement, est une cité très attrayante.  

NEULAUTERBOURG: Hammeau détaché de Lauterbourg après 1815 et incorporé à la commune de Berg, également devenue allemande.

SCHEIBENHARD(T): est la plus ancienne possession rive droite de la Lauter de l' évêque de Spire     ( début 11ème siècle ). Le chevalier Meingott de " Schibenhard " est cité en 1206. Après la défaite de Waterloo, en 1815, la frontière française a été ramenée de Landau sur la lauter coupant le village en deux. La moitier - rive gauche - attribuée à la Bavière ( actuellement Rhénanie - Palatinat ), l' autre - rive droite _ restant française. Scheibenhard(t) est devenu un symbole de l' Union Européenne.        Une grande partie de la Vallée de la Lauter, entre Altenstadt et Scheibenhardt, est classée en réserve naturelle. En effet, malgré les modifications apportés à ce site, lors de la construction des fortifications de la ligne de la Lauter ( 18e siècle ), ce cours d' eau présente encore un écoulement naturel avec de nombreux méandres. De nombreuses espèces animales et végétales trouvent refuge dans cette zone humide typique. Avec un peu de chance, on peut y obsever des martins - pêcheurs, pies grièches, rapaces nocturnes, grenouilles et de nombreuses espèces de libellules.

NIDERLAUTERBACH: village tout en longueur. De pittoresques maisons à colombages bordent la route principale. L' église baroque fut construite en 1773. Sa tour est date du 13ème siècle.

NEEWILLER - près - LAUTERBOURG: Belle situation au creux d' un vallon. La chapelle              St. Antoine est un lieu de pélerinage, notamment tzigane, réputé.

MOTHERN: Autrefois village de mariniers et de pêcheurs du Rhin, ce village typique du Ried a conservé un caractère alsacien prononcé. Un canal au milieu de la rue permettait aux barques de pénétrer dans le village. Situé sur la seule partie du Rhin non canalisée.

 

CIRCUIT DE LA ROUTE DU VIN ( 21 km )

Circuit de la route du vin ( 21km )

BAD BERGZABERN: Centre ancien avec de nombreux bâtiments historiques - Centre thermal et climatique - Ancien château - Muse du jouet et musée de figurines en zinc.

OBEROTTERBACH: Commune touristique reconnue - Le Presbytère protestant ( qui a appartenue aux ancêtres de la famille royale anglaise ) et le " Schlössel " sont à voir.

       SCHWEIGEN - RECHTENBACH: Début de " La route du vin " allemande avec l' imposante " Porte du vin " qui abrite le bureau d' informations touristiques franco - allemand - Place avec la fontaine St. Urbain - Premier sentier viticole allemand ( avec visite guidée ). La " Porte de la Route des Vins ", construite en 1936, marque le début de la route des vins allemande. Au Sonnenberg qui surplombe Schweigen, se trouve le premier sentier viticole d' Allemagne, qui se mérite un détour. Cité pour la première fois en 802. 

SCHWEIGHOFFEN: Petite commune frontalière avec de belles maisons à colombages - Terrain d' aviation ( vol à voile et parachutes ). Malgré d' importantes destructions durant la dernière guerre mondiale, il subsiste de nombreuses maisons à colombages. Cité pour la première fois en 1311, le village appartenait à l' abbaye de Walbourg, puis à Wissembourg.

STEINFELD: Serres à cactées: exposition unique avec plus de 1000 variétés et 500 000 exemplaires.

WISSEMBOURG: L' origine de Wissembourg remonte à la fondation de l' abbaye au 7ème siècle. Ses terres, constituées principalement de donations, s' étendaient de la Mer du Nord aux Alpes et empiétaient largement sur le territoire français actuel. En 780, Le roi Pépin lui concéda l' immunité, ce qui dispensa les bénédictins de payer des impôts en espèces ou en nature. C' est en 1178 que fut évoqué pour la première fois le nom du village qui s' était établi autour de l' abbaye. Wissembourg s' agrandit, on construit des tours et des fortifications. En 1254, la ville devint membre de la Confédération des Villes Rhénanes. En 1354, elle se rallia à la Décapole St. Pierre et St. Paul fut construite pendant la 2ème moitié du 13ème siècle. La partie la plus ancienne de l' église protestante St. Jean remonte également au 13ème siècle. L' imposante Mairie a été construite en 1741 - 1752. La vieille ville est composée de nombreux bâtiments anciens remarquables ( Maison du Sel, Résidence Stanislas...).

ALTENSTADT: village construit sur l' emplacement de la colonie romaine Concordia. L' église romaine du 11 - 13ème siècle construit le joyau de cette commune.

 

 

CIRCUIT DES VILLAGES FLEURIS ( 31 km )

Circuit des villages fleuris ( 31 km )

SEEBACH: Village alsacien typique - nombreuses maisons à colombages du 18e et 19e siècles. Corps de ferme magiquement entretenus et abondamment fleuris. Banc Napoléon entre Seebach et Hunspach.

SEEBACH: Village alsacien typique - nombreuses maisons à colombages du 18e et 19e siècles. Corps de ferme magiquement entretenus et abondamment fleuris. Banc Napoléon entre Seebach et Hunspach.

HUNSPACH: Village alsacien typique, a reçu le label du " plus beau village de France ". Maisons à colombages fleuries, dont certaines ont encore les vitres bombées. Banc Napoléon entre Hunspach et Seebach.

HOFFEN: Village alsacien typique, maisons à colombages fleuries. mairie soutenue par trois pilliers en bois. Puits à roue ombragé par un tilleul planté sous la Révolution. 

LEITERSWILLER: Eglise du 18e siècle classée monument historique.

OBERROEDERN, STUNDWILLER, BUHL, TRIMBACH, OBERLAUTERBACH: Itinéraire transversant un paysage vallonné et charmants villages.

SCHLEITHAL: avec ses imposantes et belles  maisons à colombages, est considérée comme le village le plus long d' Alsace. Le Choeur et la Tour de l' Eglise datent de 1436. Le reste du bâtiment en style gothique a été construit en 1867 - 1875.

SALMBACH: village charmant, possédant également un grand nombre de maisons à colombages et une église à tour carrée ( 12ème siècle ).

 

 

Copyright: Gîte d' accueil au pays rhénan
libstat : mesure audience pour site web
Annuaire, location, sites classés